Sensex lève 420 points pour clôturer à 36 472; Nifty s’installe au-dessus de 10 700

(Image représentative)

NEW DELHI: Les indices actions ont terminé en hausse jeudi avec l’indice de référence ESB sensex hausse par ailleurs de 400 points portée par la hausse des valeurs IT et bancaires.
L’indice de l’ESB à 30 actions a bondi de 420 points, soit 1,16%, pour clôturer à 36 472; tandis que le NSE Nifty au sens large s’a été établi à 110 points, soit 1,04% par ailleurs, à 10 728.
Infosys a été le plus grand gagnant qui se situe le pack sensex, augmentant jusqu’à 9,45% après que le major informatique ait affiché une hausse de 11,4% plus forte que prévu du bénéfice net consolidé du premier trimestre à Rs 4 233 crore, aidée par de grandes transactions et a déclaré que son chiffre d’affaires pour l’exercice 21 devrait augmenter de 2%.
M&M, IndusInd Bank, Nestlé Inde, HCL Tech, Kotak Bank et Bajaj Finance ont été les autres principaux gagnants, à 3,43%.
Alors que Tech Mahindra, ITC, NTPC, Power Grid, Titan et ONGC ont été les principaux perdants à 2,67%.
Sur la plate-forme NSE, les sous-indices Nifty IT, Pharma et Auto ont progressé de 2,85%.
Selon les traders, la remontée des valeurs IT menée par Infosys a maintenu le sentiment des investisseurs positif.
« Dans un environnement aussi incertain, l’informatique a été un secteur où il y a un certain sentiment de visibilité qui se situe les résultats et les résultats pour les investisseurs. Cependant, cette technologie à la hausse pourrait être terminée et les marchés s’attendraient à autre chose à l’avenir », a déclaré Deepak Jasani, directeur de La recherche sur le détail chez HDFC Securities a déclaré à l’cabinet de presse Reuters.
La pandémie a déprimé la demande intérieure, l’Inde signalant un excédent commercial pour la première fois en plus de 18 ans en juin, les importations de pétrole brut, d’or et d’autres produits industriels ayant chuté, reflétant un ralentissement de l’économie.
« Les marchés ont besoin d’une amélioration des conditions macro ou micro-économiques pour progresser, et cela ne devrait pas se produire bientôt », a ajouté Jasani.
Sur le front des devises, la roupie a réglé 3 pains de baisse à 75,18 (provisoire) par rapport au dollar américain, suivant le consolidation de la devise américaine qui se situe un contexte d’inquiétude face à la montée des affaires Covid-19.
(Avec les contributions de l’cabinet)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *