Royal Mail condamné à une amende de 1,6 million de livres sterling pour livraison tardive de lettres et surfacturation de timbres

The Independent emploie des journalistes du monde entier pour vous apporter un journalisme véritablement indépendant. Pour nous soutenir, veuillez considérer une contribution.

Royal Mail a été condamné à une amende de 1,6 million de livres sterling pour livraison tardive de lettres et facturation excessive de timbres. L’organe de surveillance des communications a déclaré que le service postal privatisé n’avait pas atteint son objectif de livrer 93% des postes de première classe en un jour ouvrable.

Au cours de l’exercice 2018-2019, seulement 91,5% sont arrivés qui se situe la journée, a déclaré l’Ofcom vendredi.

Le groupe n’a pas fourni « d’explication satisfaisante et n’a pas pris de mesures suffisantes pour se remettre sur la bonne voie au cours de l’année », a ajouté l’Ofcom.

L’entreprise a rempli ses obligations l’année suivante.

L’Ofcom a infligé une amende de 1,5 million de livres sterling à Royal Mail pour les retards de livraison et de 100 000 livres sterling supplémentaires pour avoir facturé des timbres aux personnes en trop.


Le régulateur a plafonné le prix des timbres de deuxième classe à 60p entre le 1er avril 2018 et le 31 mars de l’année suivante, mais Royal Mail a augmenté les prix d’un sou une semaine plus tôt.

Gaucho Rasmussen, directeur des enquêtes et de l’application des lois de l’Ofcom, a déclaré: «Beaucoup de gens dépendent des services postaux et nos règles sont là pour garantir qu’ils obtiennent un bon service à un prix accessible.

« Royal Mail a laissé tomber ses clients, et ces amendes devraient nous rappeler que nous prendrons des mesures lorsque les entreprises ne seront pas à la hauteur. »

Royal Mail s’a été dit « déçu » de son service postal de première classe pour l’année 2018-19 et « accepte et comprend » la décision de l’Ofcom.

Dans un communiqué, la société a ajouté: «Nous avons travaillé dur pour restaurer la qualité de notre service en 2019-2020 et, sans la pandémie et son impact sur nos activités au cours de la seconde moitié de mars, nous étions en bonne voie de fournir le nécessaire objectif de qualité de service réglementé de premier ordre de 93%.

«Malgré nos meilleurs efforts, certaines régions du Royaume-Uni ont connu une réduction des niveaux de service en mars.»

Le Royal Mail a annoncé 2000 suppressions d’emplois le mois dernier après avoir admis qu’il ne s’était pas accoutumé à une tendance de personnes envoyant moins de lettres et plus de colis.

La pandémie de coronavirus a ajouté à ses «défis», a indiqué la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *