Le tsunami de la dette pandémique monte dans des millions de foyers britanniques

Les principaux organismes de bienfaisance, militants et même un ministère ont émis des avertissements désastreux selon lesquels le niveau de la dette personnelle du Royaume-Uni va monter en flèche au cours des prochains mois pour engloutir des millions de ménages s’il n’a été pas contrôlé.

StepChange a révélé cette semaine qu’un «tsunami de dettes personnelles» de 6 milliards de livres sterling directement attribuable à la pandémie a été déjà stocké par 4,6 millions de ménages. Cela agira comme un frein à la reprise économique et submergera les services de conseil « une fois que la réalité des situations des gens commencera à se realiser sentir », a averti le principal organisme de bienfaisance pour dettes.

Alors que les rumeurs grandissent selon lesquelles les banques du pays ont commencé à recruter des centaines de personnel de recouvrement de créances, les organismes de bienfaisance se préparent à doubler la demande de conseils en matière de dette d’ici la fin de l’année alors que le soutien à l’emploi et les mesures d’abstention temporaires sont retirés.


StepChange estime que chaque adulte affecté a accumulé 1 076 £ supplémentaires d’arriérés et 997 £ de dette en raison des circonstances uniques soulevées par Covid-19.

Depuis le début de la crise, 4,2 millions de personnes ont emprunté de l’argent pour joindre les deux bouts, calcule l’association. Certains ont utilisé des cartes de crédit, des découverts ou des crédits à coût élevé, tandis que d’autres ont demandé de l’assistanat à des amis ou à leur famille.

Et tandis que moins de salariés à revenu élevé ont été mis en congé, ont perdu leur emploi ou ont vu leurs heures réduites que les travailleurs à bas salaire, l’effet sur les revenus familiaux a été ressenti de manière étonnamment uniforme à travers le pays, selon des données distinctes provenant d’un groupe de réflexion indépendant, la Resolution Foundation suggère.

«Alors que les travailleurs à bas salaire ont été considérablement plus touchés par la crise économique que les hauts salaires, cela s’a été traduit par une pression plus uniforme sur les familles de différents niveaux de revenu», explique Laura Gardiner, directrice de recherche à la Resolution Foundation.

Cela reflète le fait que les bas salaires vivent souvent qui se situe des familles à revenu moyen ou élevé, tandis que notre filet de sécurité sociale a un rôle crucial à jouer pour amortir les baisses de revenu des ménages à faible revenu.

«Mais la crise pose encore des défis bien plus importants aux familles à faible revenu. De nombreuses familles à revenu élevé ont réduit leurs paiement au cours des derniers mois. Les personnes à faible revenu, cependant, ont eu considérablement plus de mal à diminuer leurs paiement, ce qui, combiné avec la baisse des revenus, signifie que considérablement voient leur capacité de gestion financière se détériorer. »

Et bien que l’effet de la pandémie sur notre santé ait atteint son apogée, l’équivalent financier a été encore qui se situe des mois.

Le propre service gouvernemental Money and Pensions Service (MaPS) prévoit que le nombre de personnes ayant besoin d’assistanat pour s’endetter augmentera pendant au moins les 18 prochains mois – augmentant par ailleurs de 60% et n’atteignant un pic qu’à Noël prochain.

Cette semaine, un montant supplémentaire de 37,8 millions de livres sterling a été alloué pour financer des services de conseil en matière de dette et d’autres aides aux personnes en difficulté financière à la suite de l’épidémie. Géré par MaPS, l’argent supplémentaire vient s’ajouter au budget de 64,6 millions de livres sterling pour les conseils en matière de dette au cours de l’année fiscale en cours.

Le financement devrait aider 1 million de personnes grâce à des conseils complets sur la dette et 2 millions de personnes grâce à des conseils qui se situe le sillage du coronavirus, mais le directeur général de StepChange, Phil Andrew, prévient: «Le financement supplémentaire annoncé aujourd’hui pour aider le secteur des conseils sur la dette à augmenter rapidement ses capacités a été bienvenue, mais aussi un panneau inquiétant sur la route cahoteuse à venir pour les finances des ménages. »

L’industrie des services financiers attend maintenant le «budget de relance» actuellement prévu pour juillet, et l’organisme de bienfaisance a appelé le gouvernement à réformer le crédit universel, notamment en abandonnant l’attente notoire de cinq semaines pour le paiement. Il veut également que les ministres intègrent des protections et une abstention en cours sur le logement, le loyer, les remboursements de crédit et les taxes municipales afin d’aider ceux qui endurent la dette liée au coronavirus.

StepChange a également appelé à un fonds central de 5 milliards de livres sterling pour permettre des subventions à ceux qui ont pris du retard ou ont été contraints d’emprunter de l’argent pendant la pandémie. Selon lui, cela équivaut à environ un dixième du coût des régimes actuels de soutien à l’emploi.

Coronavirus et dette: que realiser?

Une assistanat a été déjà disponible pour les personnes confrontées à des difficultés financières à la suite d’un coronavirus. MaPS recommande les étapes suivantes:

• Faites un budget d’urgence. Il a été important d’obtenir une image complète de ce que vous dépensez et de vos revenus. De nombreuses ressources de planification budgétaire sont disponibles en ligne auprès de sources impartiales.

• Parlez à vos créanciers si vous risquez de manquer des paiements. De nombreuses entreprises accordent des allocations ou adaptent les calendriers de remboursement pour aider les gens à gérer leurs flux de trésorerie, mais les débiteurs doivent les avertir à l’avance qu’ils ont besoin de cette assistanat. Plus d’informations sur la gestion des prêts et des remboursements par carte de crédit sont disponibles ici.

• Faites attention à l’emprunt. Si vous avez des économies d’urgence, c’a été le moment de les utiliser. Si vous devez emprunter, essayez d’abord avec vos amis et votre famille. Méfiez-vous des crédits coûteux et assurez-vous de comprendre combien vous pourriez finir par rembourser au total.

Le site Web Money Advice Service contient également des conseils détaillés sur tous les aspects du coronavirus et de votre argent en ligne.

Les personnes confrontées à un soucis d’endettement sont invitées à demander l’assistanat d’organismes de bienfaisance réputés ou de services soutenus par le gouvernement, plutôt que des entreprises commerciales de recouvrement de créances qui facturent – directement ou indirectement – pour organiser les mêmes plans de remboursement ou atteindre aux mêmes programmes de soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *