Le tribunal fiscal accorde une suspension de la demande pour permettre au constructeur de payer les travailleurs

MUMBAI: Une entreprise de construction qui, pendant la pandémie de Covid-19, a voulu saisir soin de ses travailleurs, de son personnel de soutien et de ses employés et n’a pas pu le realiser, en raison d’une demande d’impôts sur le revenu (TI) de 2,91 crores de roupies, gelée les comptes bancaires et la saisie de ses débiteurs ont obtenu une ordonnance favorable du Tribunal d’appel de l’impôt sur le revenu (ITAT).
Le banc de Mumbai de l’ITAT a été intervenu en traitant l’affaire comme urgente, les avis du gouvernement ayant appelé les employeurs à saisir soin de sa main-d’œuvre pendant la pandémie. Il a également noté que le constructeur avait payé ses impôts pour l’exercice 2009-2010 et la somme de Rs 2,91 crore liée aux intérêts et pénalités en souffrance. En outre, les activités commerciales de Pandhes Infracon, l’entreprise de construction, étaient également au point mort et elle n’était pas en mesure de respecter ses obligations envers ses travailleurs.
Lors de sa première audition, par vidéoconférence, la magistrature ITAT a accordé un sursis à l’impôt et la suspension des saisies-arrêtés prononcées par les autorités I-T sur les banquiers et débiteurs de l’entreprise.
Cependant, ce verdict favorable rendu le 24 avril par PP Bhatt, président de l’ITAT et Pramod Kumar, vice-président, a été assorti de conditions.
Les fonds provenant du sursis de la demande I-T, du déblocage des comptes bancaires et de la levée des ordonnances de saisie-arrêt sur les débiteurs doivent d’abord être utilisés pour payer les salaires et traitements en souffrance et actuels à ses ouvriers et employés.
Le constructeur a également souligné que conformément à l’ordonnance du collecteur, la société doit mettre à disposition un bâtiment partiellement achevé pour fournir des installations de quarantaine aux patients de Covid-19.
Le banc ITAT a déclaré que le montant disponible après paiement des salaires et traitements devrait être utilisé pour la construction de la création des installations de quarantaine. Le solde après avoir respecté ces deux obligations pourrait être utilisé aux fins de ses activités de construction.
Pandhes Infracon a été engagé qui se situe le secteur de la construction depuis 25 ans et a obtenu différentes contrats auprès d’organismes gouvernementaux, qui se situe le cadre du programme de logements abordables du Premier ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *