BP verse à Reliance 1 milliard de dollars pour mettre en place une entreprise de station-service

(Image représentative)

LONDRES / NEW DELHI: BP a payé Reliance Industries 1 milliard de dollars pour mettre en place un réseau commun de milliers de stations-service à travers l’Inde pour exploiter la croissance rapide du pays la demande d’énergie.
BP détiendra 49% et Reliance les 51% restants qui se situe la nouvelle société appelée Jio-bp, ce qui portera les 1 400 sites de vente au détail actuels de Reliance à 5 500 au cours des cinq prochaines années, a indiqué la paire qui se situe un communiqué jeudi après avoir annoncé l’entreprise en août dernier.
Jio-bp passera également de 30 à 45 aéroports et prévoit d’augmenter son personnel de 20 000 à 80 000 personnes sur cinq ans.
Le plan vient comme milliardaire Mukesh Ambani, propriétaire de Reliance, qui exploite le plus grand complexe de raffinage du monde à Jamnagar, a été actuellement en pourparlers avec le groupe pétrolier Aramco d’Arabie saoudite pour vendre une participation de 20% qui se situe le pétrole à un conglomérat chimique.
Le groupe pétrolier britannique BP, donc que de nombreux pairs de l’industrie, vise à augmenter fortement sa clientèle mondiale qui se situe les décennies à venir qui se situe le cadre de sa transition vers une énergie à faible émission de carbone, visant à fournir des carburants et de l’énergie alors même que la demande de pétrole devrait diminuer.
Jio-bp vise à fournir aux consommateurs indiens des carburants avancés avec des émissions plus faibles, une recharge de véhicules électriques et d’autres solutions à faible teneur en carbone au fil du temps, selon les déclarations.
L’Inde « a été un pays qui aura besoin par ailleurs d’énergie pour sa croissance économique et, à mesure qu’il prospère, ses besoins de mobilité et de commodité vont s’accélérer », a déclaré le PDG de BP, Bernard Looney, qui se situe un communiqué.
Shell et Abu Dhabi National Oil Co les deux souhaitent également renforcer leur présence en Inde.
premier ministre Narendra Modi souhaite que la troisième économie d’Asie passe de 2,9 billions de dollars de production intérieure brute en 2019 à 5 billions de dollars d’ici 2025, ce qui devrait accroître la demande d’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *